dimanche 22 décembre 2013

La Dernière Fugitive, Tracy Chevalier/ Le Tango de la Vieille Garde, Arturo Pérez-Reverte/ Le Restaurant de l'Amour Retrouvé, Ito Ogawa

Une salve de coups de cœur pour célébrer Noël!



L'héroïne du dernier roman de Tracy Chevalier, La Dernière Fugitive , est une jeune femme Quaker anglaise qui, à la suite d'une déception amoureuse, s'embarque avec sa sœur pour les États-Unis où cette dernière doit épouser un marchand de drap de l'Ohio. Mais rien ne va se passer comme prévu et l'héroïne va devoir s'adapter_ seule_ à son nouvel environnement. 
Tracy Chevalier nous offre un beau portrait d'une femme déchirée entre ses convictions et les us et coutumes d'un pays encore jeune (nous sommes en 1850). 



Gros coup de cœur pour le dernier roman de l'auteur espagnol, jusque là connu pour ses thrillers diaboliques (Le Tableau du Maître Flamand et Club Dumas), et pour sa plongée dans le genre "de cape et d'épée", avec le cycle du capitaine Alatriste.
Le héros du Tango de la Vieille Garde, Max, est un danseur mondain. En 1928, il officie sur le premier pont d'un transatlantique qui navigue de Hambourg jusqu'en Argentine. Son travail est de faire danser les riches dames, ce qu'il fait avec un savoir-faire certain. Un beau jour, Max croise la route d'un couple: lui est un compositeur en vogue, et elle une très belle femme... 
Une construction virtuose pour ce roman d'aventure et d'amour qui vous balade sur trois époques et sur trois lieux. Une lecture très cinématographique!



Et enfin un livre qui va vous rendre heureux! Le Restaurant de l'Amour Retrouvé, premier roman de  la japonaise Ito Ogawa, c'est l'histoire de Rinco, une jeune cuisinière qui va rentrer chez elle un beau jour pour s'apercevoir que son petit ami indien s'est fait la malle. Sur un coup de tête, elle décide de rentrer dans son village natal où vit encore sa mère, avec un cochon nommé Hermès (!). Là, Rinco ouvre un restaurant où les plats servis auront le pouvoir magique de rendre les gens heureux.
Ce livre est un régal!


Bonnes fêtes!



vendredi 6 décembre 2013

Une Part de Ciel, Claudie Gallay




Une femme _ dont le prénom ne nous est pas donné avant de nombreuses pages _ retourne dans le village de son enfance, un endroit isolé dans les Alpes, à quelques kilomètres de la frontière italienne. Répondant à l'appel d'un père toujours absent, elle va retrouver son frère et sa sœur qui, eux, ne  sont pas partis. 
C'est un beau roman sombre que nous offre l'auteure des Déferlantes. Claudie Gallay peint un portrait d'une femme esseulée qui va, en retournant vers le passé, trouver à nouveau un sens à la vie, cette "part de ciel" qu'il nous faut sans cesse reconquérir. Un texte sur l'attente et la famille qui ne quittera pas de sitôt votre mémoire de lecteur.



JEAN.

lundi 4 novembre 2013

Prix Goncourt 2013; Au Revoir Là-Haut de Pierre Lemaître


Le jury du prix Goncourt nous fait une grande joie en couronnant Pierre Lemaître pour sa première incursion hors des sentiers battus du roman noir. Au Revoir Là-Haut conte l'aventure de deux anciens combattants de la Grande Guerre qui tentent de vivre dans un pays qui ne veut plus entendre parler d'eux.

Avec des personnages bien campés et un sens consommé de l'intrigue, Pierre Lemaître nous offre un vrai moment de joie littéraire. Cerise sur le gâteau, l'auteur se place dans la droite filiation d'un autre écrivain malheureusement quelque peu oublié: le breton Louis Guilloux, dont le chef-d’œuvre Le Sang Noir infuse à chaque page de ce nouveau prix Goncourt.

Félicitations M. Lemaître!

JEAN

lundi 28 octobre 2013

Nu dans le Jardin d'Eden, Harry Crews




Amateurs de littérature noire et d'absurde, ne passez pas à côté de cette petite bombe que les éditions Sonatine s'apprêtent à lâcher le 7 novembre.

Quelque part entre le 1275 Âmes de Jim Thompson, le Diable, Tout le Temps de Donald R. Pollock et le Seigneur des Porcheries de Tristan Egolf, Nu dans le Jardin d'Eden est sans conteste un des très grands romans américains de cette rentrée littéraire. Bien que le livre fut publié en 1969 aux États-Unis, le livre était resté jusque là inédit en France, mais le tort est enfin réparé! Cerise sur le gâteau, la traduction est assurée par Patrick Raynal, grand spécialiste de littérature américaine et ancien directeur de la mythique Série Noire chez Gallimard. Autant dire qu'on a affaire à du lourd. 

Nu dans le Jardin d'Eden se déroule dans la bourgade de Garden Hills, autrefois prospère grâce à l'exploitation d'une mine de phosphate mais aujourd'hui désertée après sa fermeture. L'histoire se compose autour de trois personnages principaux. Il y a tout d'abord Fat Man, l'homme le plus riche de la ville, dont le poids éléphantesque et l'appétit sans fond le condamne à l'avilissement. Son homme à tout faire, Jester, un ancien jockey noir qui vit dans la douleur de ne pas avoir eu la carrière qu'il méritait. Enfin il y a Dolly, une ancienne reine de beauté qui voudrait transformer l'usine de phosphate abandonnée en cabaret. Au dessus de la masse des personnages se découpe la silhouette de Jack O'Boylan, celui par qui la ville fut créée, et celui par qui la ville fut détruite, une fois que l'exploitation des mines de phosphate s'interrompit. Tout le monde attend le retour de Jack O'Boylan, seul capable de sauver la ville de la disparition. 
La métaphore pourrait être indigeste, avec Jack O'Boylan en Dieu le père, et les autres personnages comme personnification des péchés capitaux (la Gourmandise pour Fat Man, l'Orgueil pour Jester et l'Envie pour Dolly) si Harry Crews n'avait choisi de traiter son sujet par l'absurde. Ainsi, une horde de touristes se pressent autour d'un télescope juste parce qu'il y a un télescope, donc quelque chose à voir. De même Fat Man remplit son palais de livre, qu'il n'ouvre jamais, tout en étant amoureux d'un marathonien analphabète. La palme revient peut être à ce type qui passe ses journées déguisés en mineur à faire semblant de creuser un trou. 

Nu dans le Jardin d'Eden est un roman à multiples facettes. A la fois farce absurde, roman noir, et métaphore de la Chute originelle, il trouve naturellement sa place parmi les meilleures œuvres du "mauvais genre". 

Jean




jeudi 3 octobre 2013

L'Ambition, Iegor Gran





De nos jours, José se fait plaquer par sa copine Cécile parce qu'il n'a pas assez d'ambition. Cécile, elle, veut réussir à tout prix dans le commerce d'art.

On croise aussi un écrivain en manque d'inspiration et à qui le triste destin de José pourrait bien inspirer un livre. 

Quelques millénaires avant J.-C, un autre couple se déchire: U et Chmp n'ont pas du tout la même conception de la vie. Leur relation survivra t-elle aux bouleversements du néolithique
 
Un livre caustique et surprenant qui nous apprend à faire la différence entre deux types d'ambition: la Lego et la Playmobil. Cette satire de notre modernité fera écho chez beaucoup.


Jean



Réserver ce livre

mercredi 18 septembre 2013

Ma Révérence, Lupano & Rodguen

C'est l'histoire d'un jeune type un brin idéaliste qui décide de braquer un fourgon blindé pour changer de vie. Sauf qu'il s'est choisi pour complice Gaby Rocket, un drôle de numéro, habillé comme Dick Rivers et rêvant des grands espaces américains.

Un énorme coup de cœur pour cette bande dessinée intelligente en diable qui fleure bon le polar à la française. Tout y est parfait: le scénario est bien ficelé, les personnages sont complexes et attachants, le dessin de Rodguen est aux petits oignons... Bref, un vrai bonheur de lecture! On se prend même à espérer retrouver les deux protagonistes dans une possible nouvelle aventure. C'est dire! 

JEAN











lundi 9 septembre 2013

Canada, Richard Ford





La vie de Dell Parsons, un jeune garçon de quinze ans, bascule quand ses parents décident de braquer une banque. Pour ne pas finir dans les griffes des services sociaux, Dell va devoir fuir vers le Canada voisin. Là, dans le Saskatchewan ,il va tomber sous la coupe d'un homme mystérieux, aussi charismatique qu'inquiétant, propriétaire de l'hôtel de la ville. 

Canada est à la fois un roman sur l'adolescence, la solitude, et la sauvagerie fondamentale de l'Amérique, où, par la force des armes, un homme peut bouleverser son destin, en mieux ou en pire. Richard Ford dresse un saisissant portrait de l'adolescence, un âge tiraillé entre la tyrannie des adultes et une liberté qui ne demande qu'à éclore. Dell Parsons n'est pas sans rappeler celui qui est sans doute l'adolescent le plus célèbre de la littérature américaine: Holden Caulfield, le héros de l'Attrape-coeurs, le roman culte de Salinger

Ce livre riche, abrupte et brut, est sans conteste le roman américain de la rentrée. Avec un art consommé du portait, Richard Ford dessine une Amérique bien loin des clichés.

JEAN

jeudi 5 septembre 2013

Documentaire Arte sur John Irving

Si vous avez raté l'excellent documentaire sur le non moins excellent John Irving diffusé mercredi 4 septembre sur Arte, vous avez sept jours pour le visionner sur le site de la chaîne:

http://www.arte.tv/guide/fr/043508-000/le-monde-selon-john-irving?autoplay=1

Pour mémoire, son dernier roman est un régal.

http://librairiethuard.blogspot.fr/2013/05/a-moi-seul-bien-des-personnages-john.html

Bon visionnage!

Jean

vendredi 30 août 2013

Trois Grands Fauves, Hugo Boris & Au Revoir Là-haut, Pierre Lemaitre

Je vous livre mes deux coups de cœurs de la rentrée littéraire dans le domaine français. Deux récits percutants qui jettent un éclairage original sur la grande Histoire en en renversant la perspective... Deux histoires de revenants qui vous happent dès les premières pages pour vous laisser à bout de souffle, le cœur palpitant.



Trois Grands Fauves, Hugo Boris, Belfond

Danton, Hugo, Churchill: qu'ont-ils donc en commun ? Découvrez le grâce à ces anecdotes étonnantes ! Hugo Boris ressucite avec bonheur ces monstres sacrés. Les veines qui courent dans le marbre se mettent à palpiter, et soudain ces trois statues du commandeur de s'animer. Les fauves sont lâchés... Les néophytes découvriront d'augustes personnages sous un jour inattendu... Quant aux férus d'Histoire, ils ne bouderont pas leur plaisir.



Au Revoir Là-haut, Pierre Lemaitre, Albin Michel

Les inconditionnels des thrillers de Pierre Lemaitre le suivront-ils dans ce nouveau registre ? En tout cas, nul doute que l'écrivain va conquérir de nouveaux lecteurs ! Tel Orphée ramenant des Enfers Eurydice,
se forge, à la fin de la guerre, la paire improbable d'un petit rond de cuir et d'une gueule cassée. 1919: Albert et Edouard sont deux revenants bien encombrants pour tous ceux qui voudraient oublier. Pour ces deux là, l'heure de la revanche va sonner bien après la bataille... Loin de n'être qu'un roman des tranchées de plus, cette intrigue digne d'un roman noir révèle la difficulté de la réinsertion pour des poilus devenus fantômes parmi les vivants. Edifiant.

SOLENE


mardi 27 août 2013

Les Disparus de Mapleton, Tom Perrota



Le 14 octobre fut le jour du Ravissement. Un grand nombre de personnes a disparu de la surface de la planète. Trois ans plus tard, les esprits sont divisés quant au sens à donner à cet événement surnaturel. Dieu a t'il rappelé à lui les hommes méritants? Le Ravissement est-il le signe que le Jugement Dernier approche? 
Pour les habitants de la petite ville américaine de Mapleton, comme pour le reste du monde, rien ne sera plus jamais comme avant. Personne n'a réagi de la même manière à la brusque intrusion du surnaturel dans la banalité du quotidien. Comment vivre encore alors que la fin du monde adviendra peut-être demain?
Dans ce roman, on suit le destin de plusieurs personnages dont les vies ont été bouleversées par le Ravissement. Les quatre membres de la famille Garvey ont tous réagi différemment. Kevin, le père, est devenu maire de Mapleton, et essaye de gérer à la fois les tensions dans la ville et la désagrégation de sa famille. Laurie, la mère, a fait le choix de rejoindre les Coupables Survivants, une secte dont les membres s'habillent de blanc, vivent en communauté, font vœu de silence et grillent cigarette sur cigarette en attendant la fin du monde. Jill, la fille, dont la meilleure amie a disparu sous ses yeux, fait sa crise d'adolescence. Tom, le fils, quant à lui, à décidé de laisser tomber l'université pour suivre un homme se prétendant guérisseur. A ce quatuor s'ajoute Nora Durst qui a perdu son mari et ses deux enfants dans la tragédie et cherche comment donner de nouveau un sens à sa vie. 
Le recours au fantastique est pour l'auteur un prétexte pour plonger les protagonistes dans une situation de crise. Le surnaturel reste hors du champ de l'action, mais il a eu pour effet de bouleverser radicalement la vie des personnages. Le Ravissement fait partie de ces événements qui empêchent tout retour à la normale. Ce pourrait être une métaphore pour le 11 septembre; ainsi on désigne aussi le jour du Ravissement par la date où celui-ci a eu lieu: "14 octobre". 
La qualité du texte, le sens de la construction et les formidables personnages qui peuplent ce roman en font un véritable bonheur de lecture. Tom Perrotta évite l'écueil du fantastique pour nous offrir une comédie de mœurs à l'américaine, dans ces banlieues pavillonnaires que les séries ont bien souvent explorées.

JEAN


jeudi 22 août 2013

Dans la Maison de l'Autre, Rhidian Brook


Allemagne année zéro : dans les décombres fumants de Hambourg, les habitants errent, exsangues et hébétés. Terrassé, le IIIème Reich laisse dans son sillage nombre de plaies purulentes à panser. A un colonel britannique échoit la mission impossible de faire rimer occupation avec réconciliation, tandis que se profile à l’Est la menace d’un nouveau déchirement.… C’est pourtant au sein de son propre foyer, fragilisé par la longue séparation, que la cohabitation s’avérera, peut-être, la plus délicate… 
Rhidian Brook brosse le portrait d’un honnête homme qui, mêlé malgré lui à un épisode aussi capital que méconnu de l’Histoire, révèle sa grandeur, en se montrant, contre toute attente, à la hauteur de sa tâche. Dans ce roman subtil qui lui tenait à cœur, l’auteur rappelle à quel point se joue, ces jours-là, entre ennemis et alliés d’hier, la paix de demain. L’avenir de l’union européenne ne tient alors qu’à un fil : celui d’une poignée d’hommes de bonne volonté. 
Tout sonne juste dans cette réflexion captivante, plus que jamais d’actualité. Le couple de l’histoire, qui lui aussi, emprunte le difficile chemin de la réconciliation, est criant de vérité. 
Sans conteste LA bonne surprise que j’attendais de la rentrée littéraire, Rhidian Brook voisine désormais avec Vercors et son Silence de la Mer dans ma bibliothèque. 
 




 Solène

La Vie est un Tango, Lorenzo Lunar

Le roman noir est par nature un roman social. L'enquête policière est un prétexte pour rendre compte d'une situation sociale donnée dans un espace déterminé. La Vie est un Tango en est l'exemple parfait. 
Dans un quartier de la ville de Santa Clara, le commissaire Léo Martin est l'observateur désabusé de la déliquescence de la société cubaine. Entre petites magouilles et grosses combines, les habitants d'un quartier populaire anonyme survivent bon an mal an. 
Lorenzo Lunar dépeint à merveille une société cubaine à la dérive, où tout se trafique, où tout se monnaye, où la tendresse n'a plus de place, et où l'espoir semble être un vain mot. 
Amateurs de polars, sautez sans hésiter sur ce livre qui vous changera agréablement des climats glacés des polars nordiques. 
Amateurs de littérature étrangère et d'exotisme, venez découvrir la face cachée du rêve cubain.

JEAN










mardi 20 août 2013

Le fils de Sam Green, Sibylle Grimbert





Sam Green était le roi de Wall Street, mais Sam Green est un roi déchu, et le fils doit supporter les conséquences de la faute du père. 

Sibylle Grimbert s'est largement inspiré de l'affaire Madoff dans ce nouveau roman. Tout comme lui, Sam Green passait pour un investisseur de génie, alors qu'il s'agissait d'un escroc. 
On pouvait s'attendre à ce que le sujet soit le prétexte à une critique du système capitaliste, mais l'auteur préfère en faire un roman sur la filiation. Qu'est-ce qu'un père lègue a son fils? Dans quelle mesure un fils est-il fait à l'image de son père? Peut-on être fils de salaud sans être salaud soi-même?
Le héros du roman, le fils de Sam Green, est tellement écrasé par l'image paternelle que son identité s'y dilue. C'est l'histoire d'un homme qui, pour se libérer du père, va aller jusqu'à faire en sorte que la fraude soit découverte. Mais c'est justement parce que la faute du père va être révélée que le fils va couler avec lui. 
La morale de ce livre pourrait être que malgré tous nos efforts, on ne se libère jamais vraiment de notre héritage familial, et qu'il nous faudra porter ce fardeau jusqu'au bout.
Ce roman incisif est une des vraies belles surprises de cette rentrée littéraire, avec un écriture nerveuse qui ne dépareillerait pas chez nos écrivains américains favoris. 

JEAN

  RÉSERVER CE LIVRE

Mise à jour au 09 juin 2015:
Ce livre (toujours formidable) vient de sortir en poche chez 10/18. http://www.librairiethuard.fr/9782264062598-le-fils-de-sam-green-sibylle-grimbert/#

mardi 13 août 2013

La Part de l'Aube, Eric Marchal



On avait déjà adoré Le Soleil sous la Soie du même auteur, livre qui retraçait les aventures d'un chirurgien à la fin du XVIIe siècle, et voilà que Eric Marchal nous revient en pleine forme dans un nouvel opus au moins aussi bien que son précédent. Cette fois-ci, l'auteur nous emmène dans le Lyon de la seconde moitié du  XVIIIe siècle où la découverte d'un trésor gaulois, de nature à faire chanceler le pouvoir en place, va bouleverser une flopée de personnages. 

Tous les ingrédients d'un excellent roman historique sont réunis: une solide documentation sur l'époque, une ville décrite à merveille, des personnages bien campés, un méchant vraiment méchant, et une intrigue en béton. 

Si on croise au cours des pages nombre de figures célèbres, la vraie star du roman c'est la ville de Lyon: bouillonnante, belle, mystérieuse, pleine de coins et de recoins, la capitale des Gaules se révèle être un décor rêvé pour un roman historique. 

 Jean





mardi 25 juin 2013

Deux coups de coeur littérature étrangère

Deux beaux romans à découvrir de toute urgence:


Le Petit Joueur d’Échecs c'est l'histoire d'un jeune orphelin qui, dans des circonstances étranges, va rencontrer un maître d'échecs qui va l'initier au roi des jeux. Le fantastique n'est jamais loin dans ce conte zen, apaisant, passionnant, à la construction aussi virtuose et rigoureuse qu'une partie d'échecs entre maîtres. 




Quand Rentrent les Marins se passe dans un petit port écossais. Deux femmes, Myrtle et Annie, attendent leurs maris partis pêcher. On découvre peu à peu l'histoire de l'amitié entre ces deux femmes que tout pourrait opposer. Annie la frivole, la séductrice, et Myrtle la solitaire sont liées au-delà de leurs différences, mais cette amitié est-elle à l'épreuve du drame? 
Des personnages inoubliables pour un roman ébouriffant!


Jean





mercredi 29 mai 2013

A moi seul bien des personnages. John Irving.




Un immense coup de cœur pour ce roman étonnant, parfois cru, mais toujours juste.

Les années 60. Les États-Unis. Le Vermont. Pas le meilleur endroit, ni le meilleur moment pour se découvrir une orientation sexuelle différente. Pour Bill, c'est la splendide Miss Frost qui va jouer le rôle d'initiatrice. Cette éblouissante bibliothécaire va faire découvrir au jeune homme la littérature et l'amour. Ces deux pôles d'attraction vont guider sa vie, et on suit la lente construction d'une personne de l'adolescence à l'âge adulte. 

Le titre du livre est tiré du Richard II de Shakespeare. Le dramaturge anglais, chez qui bien souvent les rôles de femmes étaient tenus par des hommes, va jouer un rôle central dans cette histoire.


Jean



À moi seul bien des personnages

John Irving  

Seuil 

9782021084399


lundi 6 mai 2013

L'Espoir, cette Tragédie. Shalom Auslander

Que feriez vous si vous trouviez Anne Frank dans votre grenier? 

Pas une vieille femme se faisant passer pour Anne Frank  mais bien l'auteure du fameux Journal, que tout le monde croit morte à Bergen-Belsen

C'est ce qui arrive un beau jour au malheureux héros de cette histoire, Solomon Kruger, alors qu'il pensait avoir enfin trouvé la paix en s'installant avec sa famille dans une ancienne ferme. Il était déjà affublé d'une vieille mère persuadée d'être une victime des persécutions nazies et d'une obsession pour la mort le poussant à rechercher frénétiquement la dernière phrase idéale à prononcer au moment de passer l'arme à gauche. La découverte d'Anne Frank dans le grenier va le plonger dans une situation kafkaïenne. Confrontée à l'absurdité de la situation, la famille Kruger va peu à peu sombrer.

L'Espoir, cette Tragédie est un roman caustique et provocateur qui n'est pas sans rappeler les premiers romans de Philip Roth_ Portnoy et son Complexe en tête_ pour le portrait de la mère juive du héros. Un roman hors-norme, pour les lecteurs qui aiment l'humour grinçant. 


Jean




L'Espoir, cette Tragédie
Shalom Auslander
Belfond
9782714453020

jeudi 25 avril 2013

Tout ce qui Reste de nos Vies, Alain Rémond


Ce qui reste de nos vies, ce sont les traces écrites, véritables cicatrices de notre temps sur Terre. Alors écrire devient l'acte par lequel on empêche les défunts de disparaître dans l'oubli. 

Dans un texte court et vibrant, Alain Rémond explicite la fonction de l'écriture comme incantation, et son attachement maladif à tout ce qui est écrit. Par la grâce de la plume, les morts ne meurent jamais vraiment et l'écrivain est le veilleur des âmes. Il faut lire et relire ce texte grave empli d'amour pour l'autre.

Jean


Tout ce qui reste de nos vies
Alain Rémond
Seuil
9782021079265   


vendredi 5 avril 2013

Aurais-je été Résistant ou Bourreau? Pierre Bayard


Voilà un livre inclassable et étonnant. Une expérience de pensée passionnante pour un livre qui réussit le tour de force d'être à la fois érudit et compréhensible. Si Pierre Bayard est universitaire et psychanalyste, c'est surtout un joyeux luron qui sait mieux que quiconque nous décomplexer. Il nous proposait déjà il y a quelques années d'apprendre à parler des livres qu'on avait pas lus (Comment parler des livres qu'on a pas lus?), mais c'est à une expérience plus grave qu'il nous convie ici, car se déroulant sous le poids écrasant de l'Histoire. L'auteur va ici chercher à déterminer quel aurait été son comportement si, né la même année que son père, il se serait trouvé face à un dilemme: doit-il ou ne doit-il pas s'engager dans la Résistance?
Si ce questionnement prend l'aspect d'une fiction, il n'en est pas moins rigoureux. Pour déterminer ce qu'aurait pu être son action à cette époque, Pierre Bayard va se baser sur des données psychologiques et sur plusieurs témoignages d'hommes ou de femmes ayant vécu à cette période. L'expérience est vertigineuse. Elle tient à la fois de l'auto-analyse et de l'uchronie
On y apprend beaucoup sur la psychanalyse et sur la littérature. Pierre Bayard va piocher chez d'autres écrivains les témoignages qui serviront à étayer son propos, notamment dans le magnifique livre autobiographique de Romain Gary La promesse de l'aube, où l'engagement dans la Résistance de son auteur tiendrait surtout... à la personnalité de sa mère (!).
Vous avez dans les mains un livre atypique qui répond à sa manière à une question que tout le monde s'est posé au moins une fois: bourreau ou résistant?

 Jean



Aurais-je été Résistant ou Bourreau? 
Pierre Bayard
Minuit
9782707322777


vendredi 29 mars 2013

DESTINATION AUSTRALIE!

Comme destination ce mois-ci, l'agence de voyage Thuard vous suggère l'Australie, à des prix comme toujours imbattables (de 6,10 euros à 45 euros).

En compagnie de 1500 bagnards, embarquez à bord du Terra australis armé par Glénat, commandé par Laurent-Frédéric Bollée et barré par Philippe Nicloux, pour une traversée au long cours à travers trois océans, bien loin de l'univers kitschissime de La croisière s'amuse ...


Suivez Kenneth Cook dans un safari photo terrifiant et désopilant au cœur du Bush australien, à la rencontre de kangourous ivres, de wombats soupe au lait et de koalas tueurs !



A peine remis de vos émotions, l'écrivain australien vous entraînera sur la côte, afin de vous initier à la pêche au gros, très très gros... Vous devrez vous garder de terribles embûches : les « dents de la mer » du Trésor de la baie des orques ou pire encore, la poisse, la déveine, colossale, abyssale, qui fait passer Par-dessus bord le capitaine de la Santa Maria... Vous n'en mènerez pas large.

 

Vous vous serez auparavant munis de LA référence en matière de guide de voyage, tout à la fois Guide Bleu et Routard : le Bill Bryson (Nos voisins du dessous ; chroniques australiennes).


Pour prolonger votre séjour aux antipodes, pourquoi ne pas lire Le chant des pistes de Bruce Chatwin, et ainsi mieux appréhender l’univers mental des aborigènes ?

Le commandant et son équipage vous souhaitent un excellent vol à bord de Australian Airlines ! 

Solène

mercredi 27 mars 2013

Marée Noire, Attica Locke


Une révélation que ce formidable premier roman nous plongeant dans le Texas des années Reagan et du choc pétrolier. On y découvre les désillusions et la violence dans lesquelles sombre le mouvement des droits civiques . Mais c'est avant tout le combat d'un homme pour vaincre ses démons. L'évocation des tensions raciales, syndicales et politiciennes, par son acuité, rappelle les enquêtes de Smokey Dalton chez KrisNelscott et Un pays à l'aube de Dennis Lehane. Ce n'est pas en vain que l'auteur se prénomme Attica, hommage au soulèvement des détenus noirs du tristement célèbre pénitencier d'Attica, aux lendemains de l'assassinat, en 1971, du militant des Black Panthers George Jackson.

Coïncidence ?Vient de paraître chez Futuropolis le second tome de Motherfucker, remarquable évocation en BD du programme en dix points des Black Panthers. S'apprête également à sortir en salle Free Angela and all political prisoners, le documentaire consacré à la traque et l'emprisonnement d'Angela Davis, l'icône des Black Panthers. Enfin, dans le cadre du partenariat Futuropolis/Folio policier, je me ferai bien évidemment un plaisir d'offrir à tout acquéreur de Voodoo land et Marée noire, nouveautés Folio policier, la version hors commerce de Ô dingos ô châteaux, adaptation par Tardi de Jean-Patrick Manchette* !

Solène


Marée Noire
Attica Locke
Folio Policier
9782070450527 

*dans la limite des stocks disponibles 


mercredi 20 mars 2013

Impurs, David Vann





Galen vit seul avec sa mère dans une maison isolée au cœur de la Californie. Ses journées sont rythmées par ses visites à la maison de retraite pour voir sa grand-mère, ainsi que par la venue quotidienne de sa tante et de sa cousine. 

Galen rêve de quitter cette atmosphère oppressante et se réfugie dans la méditation pour donner un sens à sa vie. 

David Vann révèle la noirceur de l'âme de ses personnages pour nous concocter un roman à couper le souffle. 

Amateurs de romans noirs, vous ne ressortirez pas indemnes du nouveau David Vann. 

Hélène


Impurs
David Vann 
Gallmeister
9782351780619

dimanche 17 mars 2013

Les coups de coeur des amis de la librairie: Scalped t.7, Rez Blues

Dernier volet publié en France de la série Scalped, Rez Blues, retrace les derniers rebondissements de l’aventure de Dashiel Bad Horse, inspecteur du FBI infiltré dans une réserve indienne. 

Dashiel a tout pour réussir: incorruptible, ancien soldat…et surtout fils d’une Indienne qui a mené avec le chef de la réserve les luttes politiques pour le droit des indiens dans les années 1970… 

Si la série a vu plusieurs dessinateurs en appui de R.M Guéra, au trait sec proche d’une série comme XIII par exemple, cette fois-ci c’est Daniel Zezelj qui s’y colle et livre un magnifique épisode sur un couple d’Indiens vieillissants en marge de la réserve et de l’activité générée par le casino de Red Crow au cœur de la série.


Guillaume Martin


 

Scalped t.7
Rez Blues
Urban Comics
9782365771894



Vous aimez lire?
Vous aimez écrire? 
Vous voulez partager vos coups de coeur?
Envoyez-les sur thuardlibrairie@gmail.com!

samedi 16 mars 2013

Sam et Julia dans la maison des souris, Karina Schaapman

L'album Sam et Julia est le fruit de l'imagination foisonnante de Karina SCHAAPMAN.

Elle a fabriqué une maison miniature, l'a meublée, décorée et peuplée de souris en tricot. Puis elle a inventé une histoire qui met en scène cette maison et la gent trotte-menu qui l'habite. Avec pour illustrations les photographies de ce « trou de souris » singulier et de ses hôtes.

Cette œuvre originale est une réussite. Aussi entrez sans tarder dans l'univers de Sam et Julia, deux souriceaux malicieux.

En leur compagnie, déambulez avec bonheur dans les pièces de cette vaste habitation. Explorez-en les moindres recoins : chaque objet, chaque meuble évoque notre propre mode d'existence et notre quotidien ; une véritable étude sociologique rapportée à échelle... de souris.

Les petits se régaleront des aventures de nos deux héros. Les adultes s'émerveilleront de la justesse et de la minutie des reconstitutions.

Pour enfants de 3 à 7 ans. Et pour les adultes qui ont gardé leur âme d'enfant.

Solène


Sam et Julia dans la maison des souris
Karina Schaapman
Gallimard jeunesse
9782070648092 


mardi 12 mars 2013

Pause, Susan Maushart

Vous en rêviez ? Elle l’a fait ! 

Entraîner toute sa famille dans une cure de désintox d’un nouveau genre… Vous allez dévorer ce témoignage alternant gravité dans les mises en garde et humour dévastateur. Un livre choc à mettre dans toutes les mains !

Mère de trois ados, Susan Maushart trouve que l’addiction numérique dont ils sont tous victimes, elle la première, rend la vie de famille de plus en plus invivable. Elle décide donc de tenter un sevrage radical qui s’avèrera riche d’enseignements…

Sociologue et journaliste, l’auteur marie judicieusement étude familiale et sociologique, et nous laisse bien songeurs.

Vous l’aurez compris, c’est donc LA lecture tout public que je vais désormais recommander chaudement. 

Hasard de l’actualité éditoriale, que vous soyiez « natif numérique » ou « immigré numérique », vous êtes assuré de vous retrouver aussi dans le nouvel essai de Michel Serres, Petite Poucette, et dans le recueil humoristique Mes parents font des SMS !


Solène



Pause
Susan Maushart
Nil
9782841116034