mercredi 17 août 2016

Philosopher avec Game of Thrones; Sam Aluzys

Game of Thrones ou Le Trône de Fer de George R. R. Martin, grand classique du genre littéraire “Heroic Fantasy” , série culte à la télévision et bande dessinée parue chez Dargaud, met en extase des dizaines de millions de fans inconditionnels dans le monde entier.

Ce livre dont j’espère qu’il sera traduit dans de nombreuses langues, s’adresse exclusivement à eux.

Le caractère exceptionnel des plus de 7.000 pages de Game of Thrones consiste dans le fait que les personnages et l’action n’évoluent pas, comme dans la plupart des œuvres du même genre, dans un monde manichéen où bons et méchants sont bien à leur place. Au contraire, les personnages de Game of Thrones sont des caractères complexes, à multiples facettes, des êtres en chair et en os, avec leurs forces, leurs faiblesses et leurs lot de contradictions.

Ainsi l’analyse de Sam Azulys passe en revue Eddard Stark, Arya Stark, Bran Stark, Tyrion Lannister, Cersei Lannister, Jamie Lannnister, Daenerys Targaryen, Jon Snow, Brienne et tutti quanti... Il décrit avec précision leurs traits typiques, spécule sur les motivations et les culpabilités qui les habitent, démonte la mécanique des forces motrices de leurs actions.

Le lecteur est scotché devant une peinture qui lui fait revivre les larges traits de la lutte pour le trône de fer. En même temps, il revisite les personnages centraux dans leurs moindres détails. Cette galerie de portraits est réalisée sur la toile fond des pensées des grands philosophes, Kant, Hobbes, Mill, Machiavel, Platon, Descartes...

Bref, nous sommes devant une affaire rondement menée qui ne pourra qu’enthousiasmer tous ceux qui se considèrent membre de la grande communauté de Game of Thrones.

Clairement *****

HPK
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire