jeudi 26 janvier 2017

Watership down; Richard Adams

Ce bestseller international, édité pour la première fois en 1972, a réapparu dans les rayons de ma librairie préférée.
Le roman d’aventures de Richard Adams ferait bonne figure dans le genre “heroic fantasy”, sauf que l’action se déroule dans le monde des lapins. Celui-ci connait son ordonnancement social, sa langue et sa mythologie. Il faut souligner que l’auteur a étudié à fond ce qui s’est écrit de mieux sur la vie des lapins et qu’il a des tonnes d’imagination à revendre.
Le contenu est basé sur des histoires, sorties de son imagination spontanée, qu’Adams racontait à ses filles pendant des longs trajets en voiture. Ainsi se développe l’Odyssée d’une bande de joyeux lapins à la recherche d’une nouvelle demeure. Tôt où tard le lecteur expérimenté d’ “heroic fantasy” pense à Tolkien et ses “hobbits”. La comparaison avec le grand maître du genre ne s’arrête d’ailleurs pas en si bon chemin, tellement les ambiances dans les prés, les sous-bois, les descriptions de la nature le matin, le soir, par temps ensoleillé et temps de pluie rappellent l’univers des petits bonhommes dans “Le Seigneur des Anneaux”.
A l’arrivée nous avons une belle histoire qui nous tient en haleine, racontée par une plume enchantée qui fascinera pas mal de jeunes entre 9 et 90 ans.
Je donne ****
hpk

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire